Den's

[Multi-jeux] HistoAAR de Showa - Et des héros itou

Recommended Posts

Retour à Shangaï...

 

 

...façon Rambo IV

 

tn_gallery_28569_123_5225.jpg- Colonel Iseki

 

tn_gallery_28569_123_22350.jpg - Captain Jay Roberts

 

- Pourquoi pas Captain Roberts tant que vous y êtes ?

- Non, je préfère Jay Yin ça sonne plutôt mandarin, quoi de neuf Docteur ?

- La même... Macao - Shangaï , Shangaï - Macao...mais quèque chose me dit qu'on va parler du patrimoine culturel...

Modifié par Den's

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tn_gallery_28569_123_22350.jpg

 

- J'ai a te parler en effet...d'un certain Icks... Matt Icks, que tu dois voir d'ici 1 heure..

- Arf Iseki... vous changerez jamais... parlez moi plutôt de ces foutus feuillets noirs, toute l'encre de Chine va y passer ?

- Icks travaille pour le NSDAP

- C'est quoi, un "néo-conservateur" ? (( :tongue: ))

- Un maillon dans la chaine d'approvisionnement du KMT...

- Et donc ?

- Et donc la Mandchourie...

- La Mandchourie !??

- La Mandchourie... et les "Pupres"... :ninja:

- Les "Pupres" !!? ...C'est quoi ? Du concentré de communiste ? :wink:  

- Hum... Quelque chose comme ça oui..le côté obscur du rouge on peut dire...

- Et que veut ce Icks à part ameuter les Chinois avec ses articles ?

- Ils veulent savoir ce que les Japonais comptent faire avec la Mandchourie, plusieurs membres de l’État-major de l'Armée Impériale sont curieusement convaincu qu'un affrontement au nord est inévitable, la Mandchourie est la première étape et il ne se trouve pas de véritable opposition à ce projet vu que l'autre faction s'en servirait de base pour une campagne en Chine... c'est là que les feuillets noirs interviennent mon cher... :hehe:

- Parce que vous compter calmer tout le monde avec quelques cours d'histoire et des petites images !??

 

tn_gallery_28569_123_22982.jpgEn parfaite synchronicité, une voix chevrotante donna la réplique : " Tout grand arbre n'est qu'une petite graine au départ..."

 

Marchands, passants, la rue était animée, le Professeur semblait surgir de nul part, Iseki marquait un point, il excellait dans ce domaine mais si il y avait une chose que Jay détestait c'était les surprises..

 

...Cher Jay, laisse moi te présenter le Professeur Ikidata Sakone, doyen de l'Université de Tokyo.

 

- Monsieur Yin, Jay Yin ! Le ton presque paternel du Professeur, ses yeux pétillants, leurs sourires, Jay était profondément déconcerté... vous n'allez pas me croire mon garçon mais je vous ai connu haut comme trois pommes... j'étais étudiant à Shangaï en 1864 quand les troupes de Gordon massacrèrent les Taiping à Nankin... plus de 100 000 personnes...

 

"Taiping"... Ce mot avait raisonné comme une cloche un jour d'enterrement, le Capitaine était comme décomposé, ses pensées se bousculaient ..."haut comme trois pommes" ? Ikidata connaissait sa mère ? 

 

- Mais je.. J'étais pas né... vous étiez avec les Taiping !?? Vous, un Japonais !?? :huh:

- Non j'en étais encore à essayer de comprendre ce qui se passait en Asie mais ta mère oui, elle était trés impliquée, je l'ai sût plus tard... elle a pu fuir

et trouver refuge à Shangaï... c'est là bas que j'ai fait sa connaissance quelques années plus tard, alors qu'elle avait rejoint le mouvement des Boxers.

- Je savais pour les Taiping elle m'avait raconté pour mes oncles... et..

- 20 millions... 20 millions de morts Jay... des croyants, comme ta pauvre mère... oh on dira certainement qu'ils avaient une interprétation particulière des écritures et que cette secte n'était qu'un ramassis de paysans illettrés... c'est pourquoi les feuillets noirs débutent avec l'esclavage industriel, organisé avec les bénédictions de l'autorité catholique de l'époque, une interprétation de la Bible, encore bien ancrée dans les esprits aujourd'hui...

 

Jay était fasciné, cette rage qu'il avait tant de mal à contenir depuis si longtemps, cette incompréhension, trouvait dans les paroles du vieux professeur comme un endroit où se poser... des passages des feuillets noirs lui revenait à l'esprit avec une clarté qui ne l'avait même pas effleuré jusqu'alors...

Le Professeur continuait son exposé, Jay le fixait mais son esprit était ailleurs, il commençait à comprendre ce que Ikidata avait en tête...mais un trouble demeurait..

 

- Mais... le Japon a..

- Le Japon doit reconnaitre les torts qu'il a fait à ses frères asiatiques et mettre tous ses moyens à leur service

 

Iseki qui gardait le silence mais dont les yeux exprimaient tout son enthousiasme arrêta le doyen d'un signe, on sentait avant qu'il ne parle tout le poids de ce qu'il allait dire... se tournant vers Jay son regard devînt intense, Jay était abasourdit, le brouhaha alentour s'était comme apaisé, son cerveau était en ébullition, il fixait tour à tour Iseki et le vieil homme qui souriait... cet espace d'une seconde sembla décuplé par la tension qui l'habitait.

 

- Ce sont les intentions de l'Empereur Jay... de l'Empereur...

Modifié par Den's

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques instants plus tard...

 

gallery_28569_106_291138.jpg

 

med_gallery_28569_106_38450.jpg

 

tn_gallery_28569_123_9979.jpg- Mais quelle preuve as-tu que ces types sont en contact avec lui ?

 

tn_gallery_28569_123_5225.jpg- J'ai confiance en Iseki et j'ai jamais eu besoin de preuve pour croire...

 

- Et qu'est ce qu'on devient le petit et moi ?

- T'inquiète pas, encore un peu de patience... avec cette avance je vais pouvoir finir de payer le rafiot et après ce coup là on part s'installer au Japon

- Ha ! S'installer ?... arrête ton baratin Captain, t'es incapable de t'installer ailleurs que sur un bateau !

 

tn_gallery_28569_123_116.jpg- Alors on fera le tour du monde ma belle !

Modifié par Den's

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Le tour du monde..."  Jay avait la mémoire courte, il avait dit la même chose la dernière fois et comme la dernière fois le visage de Louisa avait viré au rouge avant que les objets ne commencent à voler dans la pièce le dernier s'écrasant sur la porte que Jay venait de claquer après avoir échangé quelques mots d'amour avec sa belle...

 

Faut quand même dire qu'il n'y avait pas grand chose à jeter... La majeure partie de ce que Jay donnait à ses protégés passait dans le loyer de cet appartement mais il avait insisté pour que Louisa et le p'tit sortent de ce taudis où il vivaient dans la cité Chinoise depuis que Jay les avaient ramenés de Macao. Le maigre salaire que Louisa rapportait du Shangaï Club suffisait tout juste à acheter de quoi manger, en quelques mois les prix avaient flambés jetant à la rue les plus démunis.

L'héritage que le Captain avait reçu de son père avait fondu comme neige au soleil, d'abord la construction de l'orphelinat à Macao puis son premier caboteur qu'il avait perdu dans une tempête en Mer de chine orientale au large de l'ile Tchin-San il y a quatre ans. Le reste n'avait pas suffit à en racheter un, Jay avait du emprunter. Transport de marchandises, passagers et quelque petits trafics Jay remontait doucement la pente jusqu'à l'arrivée de la crise. Depuis quelques mois les échéances passaient et les retards de paiement avaient abouti à une immobilisation du bateau à Macao.

Jay n'était pas homme à se laisser abattre, sans enthousiasme cependant, il avait reprit contact avec quelques "connaissances" comme il disait et s’apprêtait à replonger dans la contrebande d'Opium quand Iseki avait fait surface à Macao. C'est bien le terme qui convient, Iseki est un vrai sous-marin, à se demander si il n'est pas un peu Ninja sur les bords, toujours là où on ne l'attend pas et même quand on l'attend ce vieux renard s'arrange toujours pour vous surprendre d'une manière ou d'une autre. La conversation avait tourné autour d'un article sur la guerre civile paru dans un petit quotidien bilingue de Shangaï, adroitement, Iseki avait convaincu Jay Yin de contacter le journaliste. Au téléphone le type parlait de colonisation et de Chine libre d'une manière qui n'avait pas laisser le Captain indifférent, au point qu'il avait tenu à le rencontrer pour en savoir un peu plus.

Jay n'avait pas tout de suite fait le rapprochement mais c'est bien deux jours auparavant qu'on lui avait glisser discrètement des exemplaires de ces fameux feuillets noirs. Ce qui le mettait en colère c'est qu'il s'était juré de ne plus jamais se mêler de politique mais ce qu'il voyait partout lui crevait le coeur, idéaliste certes, mais Jay était loin d'être bète. Pour lui, non content d'avoir mis la Chine à genoux, les occidentaux voulaient jeter les chinois contre les communistes.

Sa haine des Anglais l'aveuglait et quand il reprenait ses esprits il se disait que tout cela n'était que des "bonnes raisons" pour une nouvelle guerre qui profiterait encore une fois à ces messieurs de la finance et autres gros bonnets.

 

gallery_28569_106_59228.jpg

 

Presque 11 heures, Jay remet la tocante dans sa poche, évite une casserole et presse le pas sous le déluge de jurons chinois, anglais, français qui fusent de la fenêtre de l'immeuble. S'éloignant du quartier du consulat français où les cris de Louisa se perdent peu à peu dans le brouhaha de la foule il rejoint la 'Kiangse Road' ; moins encombrée que le Bund elle trace droit jusqu'au Soochow Creek qu'elle traverse face au temple du Paradis.. "avec un peu de chance je devrais être là bas dans 10 minutes" ...

Arf, pas de taxi à l'horizon ça va être chaud... "moins encombrée" c'est tout à fait relatif à Shangaï..

 

Diding diding ! Diding diding ! Pas de temps à perdre ! Hop ! Voilà notre Captain qui courre, saute et agrippe le balconnet de ce tramway forcé de ralentir par quelques piètons nonchalants...

 

med_gallery_28569_106_160066.jpg

 

Quelques secondes s'écoulent...le contact de la rampe, l'espace exigu, le regard droit devant, les souvenirs ne sont pas si vieux...

P.... Iseki ! Tu m'as bien eu !

Modifié par Den's

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'HistoAAR de Showa reste sur le forum "Vos récits de partie" car par manque de disponibilité je ne peux assurer la présence nécessaire à la bonne marche d'une "partie participative", cet AAR va donc continuer en mode Solo. 

 

Supermenteur, Labtecldlc et Filou sont donc licenciés pour raison egonomique :surpris:

 

Toutefois, les commentateurs, conseilleurs, payeurs et autres fous du moment demeurent les bienvenus :wink:

 

Yop !

Modifié par Den's

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.