Concours Mini AAR 2015

  • billets
    7
  • commentaires
    34
  • vues
    3 478

Contributeurs à ce blog

Un voyage vers Xulima

Voilà, j'en profite pour faire une petite AAR sur Lords of Xulima et le présenter sommairement par la même occasion.

 

 

Rodinia était dévastée par la guerre entre les deux grands royaumes du continent, bien que le calme régnait encore sur la petite île de Brina, ce n'était qu'une question de temps pour que les conflits y arrivent devant l'inaction des Dieux, malgré les supplications des mortels. Jusqu'au jour où je reçu l'appel de l'un d'eux dans un rêve qui me semblait plus que réel.

 

gallery_52670_3_28349.jpg

 

Golot le grand architecte me dit qu'il m'avait choisi comme héraut pour ramener l'ordre dans ce bas monde. Pourquoi moi, je ne le sais pas, mais comment est-ce que je pourrais comprendre un dieu ou même m'opposer à son choix? De toute manière, il n'y a guère d'autre option, sinon d'attendre que la guerre arrive dans ce coin perdue tôt ou tard.
Pour accomplir la volonté de Golot, je devais faire route vers la mythique terre de Xulima. Je ne pourrais pas accomplir cette lourde tâche seul, avant de prendre la mer, je devais me constituer une équipe.

 

gallery_52670_3_172516.jpg

 

Je savais déjà qui était le premier candidat idéal. Mon vieil ami Marcus n'est pas toujours facile à vivre, surtout quand il boit un peu trop, ce qui est assez fréquent dernièrement, encore plus qu'à l'habitude. La grande guerre l'a désabusé, il était las de tous ces morts et toute cette dévastation sans fin. Mais il me devait bien une faveur vu que je lui ai évité de finir la tête tranchée sur un billot pour désertion, en plus de l'avoir amené en lieu sûr. Dans le pire des cas, je le soulerai assez pour l’amener de forces dans mon navire, de solides cordes devraient être capable de contenir sa furie digne de Valvet tout en lui permettant de dégriser.

 

La seconde candidate est aussi une veille connaissance ayant le don particulier de pouvoir invoquer des hérauts des Dieux, un talent que peu de gens possède, mais bien utile, très utile. Je ne sais pas combien de fois que ses invocations m'ont sorti de bien mauvaises situations et ça surprend toujours ses adversaires. Enfin, après toutes ces années, ça seraient quand même bien qu'elle arrête de me séduire, elle est plus têtue qu'un âne, même si j'admets qu'elle est une véritable bête au lit...

 

Quand Neëlle est là, sa sœur Nysia n'est jamais loin pour le meilleur ou le pire, enfin, surtout le pire s'il s'agit de garçons... Heureusement, elles sont assez matures, la plus part du temps, pour ne pas se chamailler en usant de leurs pouvoirs. Nysia aussi à des dons magiques bien que différent, ils seront également indispensables pour l'aventure qui s'annonce.

 

Un matin un inconnu m'a accosté sans même me dire bonjour ou se présenter. Directement, il m'a dit qu'il devait faire partie du voyage. Je n'ai même pas eu le temps de réfléchir au comment il était au courant ou de dire quel voyage qu'il rajouta que c'était Febret qui l'envoyait. Je l'aurais bien pris pour un fou avant, mais j'étais bien dans la même situation. Après les présentations et avoir fait un peu connaissance, j'ai bien vu qu'il semblait parfaitement sincère et tout groupe qui se respecte à besoin d'un clerc dans ses rangs.

 

L'équipe enfin réunie, je n'ai pas perdu de temps pour mettre le cap sur la mythique Xulima. Il ne fallut par très longtemps pour découvrir une intruse , enfin, pas vraiment découvrir, vu qu'elle est sortie elle-même en me disant :"Je t'ai manqué Gaulen?". Avant même que je dise :" Tu t'es encore foutu dans le trouble, Inastasia!", elle réplique en disant que ce n'est pas ce que je pense... Encore une histoire d'un mystérieux objet s'étant glissé comme par ma magie dans ses poches, j'imagine...
Bien des jours après, la brume devenait de plus en plus épaisses, je n'avais pas d'autre choix que me laisser guider par les vents et courants en me remettant à la merci des Dieux.
Après d'interminable journée, le brouillard s'est dissipé et une terre inconnue était visible à l'horizon.

 

gallery_52670_3_118072.jpg

 

Inastasia fut la première à se précipiter sur la terre ferme, bien qu'elle a l'habitude de fuir par la mer, elle préfère nettement avec un sol stable sous ses pieds. Sans doute aussi car elle se dit qu'il doit y avoir pleins de trésors qui n'attentent qu'elle dans cet endroit inconnu.
Hélas pour elle, je fus le premier à trouver quelque de chose de brillant sous mes pieds. Quand je touche à peine la chose de ma main pour voir ce que c'est, une puissante énergie me traverse tout le corps. Une fois mes esprits retrouvés, je remarque un mystérieux talisman autour de mon cou. Ne sachant pas ce que c'était, je tenta de l'enlever, mais je sentis alors ma force vitale me quitter par la même occasion, il était sans doute plus sage de le garder en attendant. Puis, soudain, il s'anima.

 

gallery_52670_3_193359.jpg

 

Je ne pouvais plus douter. Ce n'était vraiment pas un rêve. Golot m'a véritablement choisi. Ce présent sera sans doute bien utile dans ce monde dont j'ignore tout. Mise à part Marcus qui pestait toujours que je l'ai soulé pour l'embarquer contre sa volonté, mes autres compagnons étaient fascinés à leur façon par le mystérieux artéfact, enfin, ce n'est guère surprenant pour Inastasia qui l'est toujours quand ça brille... On n'avait pas de temps à perdre, nous faisons donc route vers l'inconnu.

 

Déjà on commence à s'inquiéter quand nous trouvons non loin du rivage un squelette gisant au sol où Inastasia, qui ne connait pas la pudeur, ne se gênent pas pour fouiller l'endroit. Madrik est visiblement offusqué de ce manque de respect, mais il se retient et fait une prière pour le défunt. Une chose certaine, il n'a pas été attaqué par des voleurs, vu que notre voleuse a trouvé une bourse bien remplie.

 

Nous continuons notre route sur cette riche terre où la végétation semble prospérer. cela nous permet de refaire un peu nos réserves de nourriture, le voyage fut plus long que je l'aurais pensé. Je repérè également plusieurs plantes familière qui pourrait nous servir.
Au loin, nous voyons des bâtiments émerger de la forêt, chacun à sa petite théorie. Nous arrivons finalement à l'entrée d'une ville et plusieurs sont déçus de ne voir qu'un simple humain très peu accueillant.

 

gallery_52670_3_19807.jpg

 

Nous décidons donc de contourner l'endroit, de toute manière, nous de disposions pas la somme requise, même si Marcus aurait bien aimé leur cassé la gueule, mais cela n'était guère prudent. Nous continuons donc notre exploration vers l'est et nous tombons dur des créatures hostiles peut-être celles responsable du mort de la plage, on ne peut pas en être sûr, mais il est certain qu'elles ne sont pas bienveillante.

 

gallery_52670_3_235667.jpg

 

Quelques coups viennent à bout des créatures sans grande difficulté. Enfin, Madrik a reçu un vilain coup de lance lui faisant une blessure mineure, mais ça passera avec le temps. Après ce combat, nous ajustons notre groupe.

 

gallery_52670_3_80748.jpg

 

Enfin, je devrais tenir le centre avec Marcus, mais Neëlle jalouse comme elle est ne supporte pas que je traine à côté des autres femmes et Inastasia semble avoir le béguin pour Madrik, j'aurais peut-être dû emmener des gens plus professionnels... Enfin, ce sont des choses qui devrait s'arranger avec le temps... Espérons-le...
Notre exploration nous révèle qu'il n'y a pas d'autres passages, nous allons devoir payer ce tribut à ce sale type, une chance que cette forêt recelait des richesses.

 

Nous pénétrons dans la ville et nous y trouvons des habitants bien plus accueillant que les gardes qui nous apprirent bien des choses sur Xulima.

 

gallery_52670_3_250276.jpg

 

Voilà que quatre princes hérétiques se partagent Xulima, ce n'est vraiment pas très encourageant, combattre quelques bandits, mais des grands seigneurs, ça sera tout un défi, mais je n'ai pas fait tout ce voyage pour fuir comme un lâche. Continuant mes discutions, je tombe sur l'une des rares prêtresse des Dieux encore libres qui est protégé par une puissance magie à ce qu'il parait, assez pour que les gardes la laissent en paix.

 

gallery_52670_3_281404.jpg

 

Elle m'apprend entre-autre que les dieux avaient de nouveaux projets pour un monde meilleur, mais que le dieu Yûl s'y opposa déclenchant la guerre contre les huit autres divinités. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, Yûl peut tenir tête à ses confrères et semble même plus puissant, potentiellement car il se nourrirait des âmes du crépuscules. Quel est ce projet, pourquoi Yûl s'y oppose en usant de sombres méthodes et que Golot ne ma rien dit à ce sujet? Que de mystères qui devront être éclaircis, je n'aime pas être un pion.

 

Nous quittons l'endroit vers l'est à la recherche d'une cavernes aux rats pour retrouver un annaux perdu, il faut bien trouver un moyen de se financer en attendant d'en savoir plus. Non, loin de la sortie où des gardes sont toujours désagréables, nous apercevons une étrange structure en pierre et deux créatures hostiles. Nous passons à l'attaque.

 

Inastasia est la première se lancer.

 

gallery_52670_3_283154.jpg

 

Mais dans ça précipitation, elle sous-estime son adversaire et rate son coup.
- Pitoyable petit voleuse, regarde comment on apprend le respect aux autres.
Nysia projette une boule de feu contre la créature qui hurle de douleurs, même si elle peut en supporter bien plus.
- Gaulen, pas plus qu'une petite égratignure, il va encore falloir te sortir du pétrin, dit Nysia.
- Je n'ai pas besoin d'aide crie-je, tout en esquivant l'attaque de mon adversaire.
- Nemona vient à moi, dit Neëlle, les soins arrivent et les factures seront livrées plus tard.

 

gallery_52670_3_176726.jpg

 

Madrik aurait bien protester étant lui-même un soigneur, mais la créature lui sauta dessus le blessant grièvement. Un peu plus et il aurait perdu conscience, mais il lui resta assez force pour faire une prière et soigner légèrement tout en continuant à se vider se son sang.
Marcus vint à son secours en frappant violemment l'ennemi.
- Pour un disciple de Febret, ton esquive est nul Madrik, dit Inastasia tout transperçant l'Askary de sa lame.
Madrik ne dit pas mot et retrouve des forces supplémentaires grâce à un soin de Nemona.
- Et que le feu continue!
- Madrik, je me charge du gros et toi occupe-toi du petit ou reste en vie au moins, dis-je.
- Voilà petit comment évite de se faire égorger par des méchants, dit Marcus avec un ton condescendant.
gallery_52670_3_82937.jpg

 

Après quelques coups supplémentaires, Nysia achève d'un coût de bâton le plus gros et Marcus décapite le petit.

 

gallery_52670_3_273605.jpg

 

En m'approchant de la structure, il s'active, mais rien d'autres ne se passe, sans doute faut-il en trouver d'autres. Pendant que je l’inspecte, Inastasia désarme le coffre tout près et utilise ses talents de crochetage pour l'ouvrir, même si son impatience habituelle a cassé l'un des crochets.

 

gallery_52670_3_226534.jpg

 


Voilà, je ne spoile pas plus le jeu. :wink:



5 Commentaires


Recommended Comments

Ouais, des graphismes "simples", mais beau, même si je trouve dommage qu'on ne voit pas plus ses personnages qui ne sont que des portraits, sauf le principal, même si on a quand même un choix acceptable pour les portraits (qu'on peut changer dans une partie, comme le nom, sauf le personnage principal qui n'a qu'un portrait) et qui sont libres, enfin, la seule limitation est le sexe, si tu veux mettre un portrait de guerrier en armure à un mage, tu es libre de le faire par exemple.

Enfin, je n'ai jamais fait le liens avec Spellforce, enfin, je suis encore sur le 1 (je n'ai joué que 8 heures) et le 2 qui attend d'être installé (pas que ça soit mauvais, simplement que ma bibliothèque commence à être trop garnie et que malheureusement, je ne peux pas rallonger les journées et qu'il y a d'autres jeux comme EU4 qui peuvent me monopoliser pas mal mon temps quand j'ai le goût).

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Niveau durée de vie, dans la page Steam, il parle d'une centaine d'heure, j'imagine que c'est quand tout va bien.

Pour le moment, je n'ai gratté que la surface en un quarantaine d'heure, enfin, réparti sur plusieurs parties, je teste plusieurs groupes, surtout que mon premier n'était pas très concluant, mais dans ma plus longues, qui doit sans doute avoir au moins une vingtaine d'heure, je semble me rester encore pas mal d'ouvrages,

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.