Blogs

Billets mis en évidence

  • Socros

    Réorganisation (suite) et groupe Steam

    Par Socros

    Bonsoir à tous,   Je reviens vers vous suite au sondage proposé la semaine dernière sur notre forum (nous remercions tous les participants). Comme vous l'avez remarqué, une majorité est pour une réorganisation du forum. Toutefois, le résultat pour la façon de réorganiser est de 50/50. Nous avons discuter ce week end et nous pensons que la proposition de Mouchi serait un bon compromis. Je vais donc travailler sur une modification de mêlant de façon pratique Genre et Univers. Je vais travailler dans un premier temps, sur un forum privé pour tester tout çà. 
    La réorganisation sera effective durant l'Automne.

    J'ai par contre légèrement modifié le forum Questions et réponses sur le réseau et les sites JS. A partir de maintenant, ce forum sera nommé simplement, la Vie du Réseau. N'hésitez pas à l'utiliser si vous avez des idées, projets ou simplement des interrogations sur le Réseau Gamers & Stratégie.   Sinon petite nouveauté, j'ai intégré en page d'accueil du forum, un petit outil affichant notre groupe Steam, vous pouvez retrouver facilement des membres du forums jouant sur Steam et rejoindre rapidement une partie.   Merci encore pour votre soutient et votre présence tous les jours.
    • 1 commentaire
    • 239 vues

Nos blogs communautaires

  1. Socros
    Dernier billet

    Par Socros,

    Nous vous invitons à découvrir les gagnants de notre concours de Mini AAR. Dans un premier temps nous remercions tous les participants.

    Nous avons décider de récompenser un troisième mini AAR et donc le chanceux est Kyoraku avec Banished AAR, celui ci gagnera la clé non choisie par le deuxième

  2. blog-0032916001402497147.jpgSalut à tous,

    Aujourd'hui un petit jeu sympa qui vous rappellera un peut les premiers Final Fantasy. Un RPG sauce multijoueurs, mais avec un dévelopement suivi par une équipe qui communique.

    Sur téléphone Android ou Apple, gratuit (achats in app, non nécessaire) mais demande pas mal de téléchargement.

    Le principe et simple, des combats au tour par tour, des éléments (faiblesses et forces), des héros, des améliorations, des objets, ect....

    Lors des quêtes, on avance dans des combats les uns à la suite des autres et on fini par un boss en général.

    Unit-Type-Anima-Circled.jpg

    Au menu :

    - Combats

    - Evolutions

    - Artisanat

    - Quetes

    - Arenes

    - ect...

    PS : Pour vous aider à comprendre : http://bravefrontierguide.net (En anglais mais cela est facile à comprendre)

  3. Nous vous proposons de découvrir une nouvelle vidéo sur notre chaîne avec la découverte de Divinity Original Sin

  4. Lancement de la fusée

    Le moment est historique. La fusée vient d'être amenée sur le pod de lancement depuis le hangar. Dans la salle de commandement, le personnel est sous tension. Le peuple Kerbal tout entier aura les yeux tournés vers ce lancement.

    Le directeur, Sanophis Kerman, s'est déplacé en personne pour assister au décollage.

    La fusée est parée du décollage sur le pod de lancement. Au centre de contrôle, tous les moniteurs sont OK.

    84857_013_pare_au_decollage.jpg

    La fusée parée au décollage.

    - Monsieur le directeur, nous sommes parés au lancement, indique un technicien.

    - Bien. Vous avez le feu vert. En avant !

    Le chef de la salle de contrôle vérifie les derniers préparatifs. Puis il contacte Jebediah dans sa capsule.

    - Prototype-I, ici tour de contrôle. Jebediah, vous me recevez ?

    - Cinq sur cinq, tour de contrôle.

    - Parfait ! Tout est OK de votre côté ?

    - Affirmatif. Paré au décollage.

    Une fois que tout a été revérifié, le décollage peut enfin avoir lieu. Le silence se fait dans la salle de contrôle. Tout le monde se tient prêt, mais le stress grandit dans la salle. Le premier décollage de toute l'histoire des Kerbals va avoir lieu.

    - Monsieur le directeur, à vous l'honneur ! annonce le chef de salle

    - Alors allons-y !

    "10 ! "

    "9 ! "

    "8 ! "

    "7 ! "

    "6 ! "

    "5 ! "

    "4 ! "

    "3 ! "

    "2 ! "

    "1 ! "

    "Ignition ! "

    78229_014_liftoff.jpg

    Jebediah en route pour les cieux.

    Dans la salle, un tonnerre d'applaudissements se déclenche. Le premier Kerbal est enfin en route pour la haute atmosphère.

    - Allons messieurs, du calme ! dis Sanophis. Notre mission est loin d'être terminée. Vous l'avez fait partir, maintenant assurez-vous qu'il revienne en un seul morceau !

    À T + 6 secondes, Jebediah dépasse les 500 mètres d'altitude. Il a déjà atteint la vitesse de 145,3 m/s.

    88591_017_trajectoire.jpg

    Jebediah, en route pour l'aventure !

    - Jebediah, ici la tour de contrôle. Pouvez-vous nous donner vos premières impressions suite à votre décollage ?

    - WWWWAAAAAAAAAHHHHOOOOOUUUUUU ! Ça déchire !!

    Il n'aurait pas pu être plus clair.

    Pendant ce temps, le vol continue. Jebediah gagne de plus en plus d'altitude. Il frôle les 3 000 mètres, avec une vitesse (relative à la surface) de 241,1 m/s.

    51979_018_montee.jpg

    Jebediah continue son ascension.

    Selon l'équipe au sol, sa trajectoire ressemble à une parabole. Il devrait normalement retomber dans la mer après avoir atteint son apogée (le point le plus élevé de sa trajectoire).

    78091_019_parabole.jpg

    Les prévisions du centre de contrôle.

    Les chercheurs demandent un nouveau rapport à Jebediah peu après que les réserves de carburant aient été épuisées. Celui-ci s'est quelque peu clamé depuis son précédent rapport et fournit tout un tas de données aux équipes au sol. Ces informations aideront à faire progresser le projet spatial.

    78999_020_rapport.jpg

    Jebediah, au rapport !

    À T + 1 minute, 39 seconde, Jebediah réalise une EVA (pour Extra-Vehicular Activity), c'est à dire qu'il sort de son vaisseau mais reste accroché à l'échelle pour ne pas partir à la dérive. Le rapport qu'il envoie pendant son EVA servira certainement aux équipes scientifiques. Après 9 secondes accroché à cette échelle, il réintègre sa capsule pour le reste du voyage.

    L'ascension continue doucement. Après deux minutes et sept secondes de vol, la fusée Protorype-Mk I atteint son apogée. Jebediah se trouve alors à 44 658 mètres au-dessus de la mer. Il va maintenant entamer sa phase de descente et atterrir, avant d'être récupéré par l'armée kerbale et d'être ramené au centre spatial.

    Au cours de son voyage, le courageux Jebediah ne sera toutefois pas sorti de l'atmosphère (il aurait dû monter au-delà de 70 kilomètres).

    48122_021_44658m.jpg

    La mission est littéralement à son apogée.

    Source : [KSP] Vers l'infini et au delà ! (si les moteurs tiennent jusque là...)

  5. Récit de VonRanjit

    Adalbert, mon enfant, te voilà bien jeune pour subir un tel drame. N'oublie pas que dans tes veines coulent les sang de deux souverains, ton père le feu Duc de Gênes, et ta mère, la Bien-Aimée Impératrice Romaine.

    Voilà ton père partis dans les bras du Seigneur, et la charge de la Ligurie te reviens. Le monde entier sait que ta cité est l'une des plus riches, à la pointe de la technologie. Malgré l'origine savoyarde de ton père, je suis sûr qu'il aurait voulu garder cette province comme capitale. Il s'y sentait bien, et l'air de la mer ne lui faisait pas regretter ses montagnes natales. Ton père était un homme bon. Assez peu généreux, certes, mais bienveillant envers sa famille.

    N'oublie jamais tes origines multiples : tu es à la foi une Franc catholique et un Romain d'Orient orthodoxe.

    Le Règne de ton père ne tenait pas des légendes d’antan. Il perdit ses terres ancestrales, au profit de ses anciens alliés, les vils Von Babenberg. Tu es désormais plutôt seul, mais tu seras un des souverains les plus puissant de notre monde quand tu hériteras de ta mère.

    Ton père me faisait toujours confiance, et j'espère que tu me choisiras à nouveau comme tuteur pour finir ce que nous avons ensemble commencé, c'est-à-dire un apprentissage approfondi de la rhétorique, sans oublier pour autant les autres domaines.

    Je serais toujours ton vassal le plus dévoué, Adalbert,

    Lothaire de Savoie, ton Régent actuel.

    Source : Dynastie commune 2 - Reverze

    • 1
      billet
    • 0
      commentaire
    • 6032
      vues

    Billets récents

    Le Chancelier du Royaume de Bourgogne s'avança, tenant le testament dans sa main droite. Les autres conseillers le suivaient de près, avec le Maréchal portant le cadavre de feu Henry Ier, Roi de Bourgogne.

    Henry II, l'héritier du trône, attendait, contenant ses larmes, sa mère Sigrid à ses côtés.

    "- Mon Seigneur, votre défunt père avait laissé ceci, comme testament. Me donnez-vous l'autorisation de vous le lire ?

    - Faîtes, mon cher, je veux respecter la mémoire de mon père, et savoir ce qu'il me lègue.

    - Oui Seigneur ..."

    Le Chancelier ouvrit alors le testament, et commença à le lire au nouveau Roi, fraîchement élu par son père.

    "Moi, Roi Henry Ier de Bourgogne, proclame mon fils cadet, Henry II, unique Roi légitime de Bourgogne, à partir de ma mort, jusqu'à sa mort.

    Je lui lègue ma fortune, soit un équivalent de 1220 ducats, ainsi que les titres suivants :

    Roi de Bourgogne, Duc de Savoie, Duc de Suse, Comte de Savoie, Comte de Piémont, Comte de Montferrat, Comte de Modène, Comte de Provence, Comte de Forcalquier, Comte de Genève, Comte de Forèz.

    Je lui transmets également sa suzerainté sur les titres suivants, tenus par ses vassaux, puissent-ils être aussi fidèles à lui qu'à moi ...

    Les Comtés de Parme, de Venaissin, de Vienne, de Lyon, ainsi que de Mâcon, qui sont tous les deux tenus par la même personne, de Vivarais, de Neuchâtel, de Schwyz, de Bourgogne, de Saluces. Tu es également suzerain des Princes-Évèques de Nice et de Valais. Et plus de ces vassaux, tu as diverses baronnies sous ton commandement direct.

    Par le lien qui m'unissait à notre Suzerain, le Kaiser Heinrich V du Saint Empire Romain, fils du noble Heinrich IV du Saint Empire Romain, louée soit sa mémoire, tu lui dois également fidélité.

    De plus, ta mère, ma bien-aimée Sigrid, peut revendiquer les Couronnes Anglaise et Danoise. Toutefois, cette revendication est trop faible pour pouvoir être appliquée n'importe quand, tu devras profiter d'un moment de faiblesse d'un de ces Royaumes pour t'en emparer en son nom, et ainsi en hériter le jour où, le plus tard possible je l'espère, elle sera rappelée par notre Seigneur le Christ, à mes côtés.

    Quand à mon règne ... Eh bien, il a été marquée par de grandes campagnes militaires dans l'agrandissement de notre domaine, par de profondes blessures physiques, lors de grandes batailles, mais aussi morales, lors de la mort de certains de tes frères, et aussi par une neutralité lors des différentes rébellions ayant secoué tout notre Saint Empire Romain.

    Mais le plus important, je pense, c'est que tu ais un Royaume aussi stable que possible à ma mort ...

    Peu de temps avant celle-ci, qui arrivera dans très peu de temps, je le sens, je venais de terminer une campagne pour élargir nos frontières.

    Si tu avais pu voir les batailles que j'ai mené, auprès d'autres compagnons d'armes ...

    Les campagnes que j'ai orchestré ne se firent pas sans dommage, nombre de nos fiers soldats sont morts, mais j'ai également fait en sorte que les périodes de paix soient des moments de prospérité pour notre peuple.

    Je t'en prie ...

    Essaie d'en faire autant ...

    Le Roi Henry I des Grands Joueurs, Souverain de la Bourgogne"

    À la fin de cette lecture, le nouveau Roi se leva, et remercia chaque Conseiller pour leur aide durant le règne de son père. Il leur demanda de l'aider comme ils le firent précédemment, car il savait que son règne ne serait pas de tout repos. Enfin, il demande au Maréchal de l'aider à amener le cadavre du défunt Roi dans la chapelle, pour qu'il y soit inhumé selon les plus pieux rites catholiques.

    Il savait qu'il avait encore beaucoup de travail à faire pour terminer l’œuvre de son père, voire pour dépasser toutes ses espérances.

    Mais, le principal, c'était qu'il honore la mémoire de l'ancien Roi ...

    Source : Dynastie commune 1 - Écrivons notre histoire !

  6. SUITE

    Alors que la bataille faisait rage, Hippias accompagné des sages Ephialtes et Lysimachos avançaient à marche forcée pour rejoindre Xanthippe.

    Dans le même temps, le tyran avait envoyé un émissaire à Sparte pour quérir l'aide des lacédémoniens.

    Voici à peu près le discours tenue par le diplomate Jason :

    " - Spartiates, nul ne doute qu'une guerre nous opposant n'aurait aucun but stratégique. Nous n'avons aucune prétention sur le Péloponnèse tout comme vous n'en avez aucune sur nos terres.

    Or, entre nos deux puissantes cités se trouve les Corinthiens, maitre de l'isthme et de tout l'or qu'il amène.

    Leur puissante flotte et leur commerce flamboyant en font des hommes riches, bien plus que nous le sommes, et par le passé ils ont prouvé maintes fois que leurs désir d'expansion était grand.

    En rompant un traité qui nous liés en annexant la ville de Mégare, ces chiens ont déclenché une guerre de plein grès.

    Aujourd'hui, c'est l'Attique qui les attirent; mais rien ne dit que demain ils ne s'en prendront pas aussi à vous !

    Il est de votre devoir, afin de faire respecter l'équilibre des forces entre grecs, d'enterrer dés à présent les velléités grandissantes de Corinthe. "

    Voici la réponse du jeune Léonidas de Lacédémonie.

    " - Athéniens, voici fort longtemps que nous n'avions entendu un discours si tendre de votre bouche.

    Sachez que nous laissons à Corinthe toute liberté dans leur entreprise commerciale car ils ne sauraient nous concurrencer dans un domaine que nous ne pratiquons plus depuis maintes générations.

    De plus, leur puissance sur la mer n'est en aucun cas un problème pour nous autres, spartiates, puisque encore une fois, c'est un domaine que nous ne pratiquons guère.

    Nous ne voyons ainsi là que peu d'arguments recevables."

    " - Que Corinthe rompt un traité ne vous émeut donc plus, Spartiates, autrefois pourtant si respectueux des valeurs et codes helléniques ?

    Les nouvelles de l'Est sont terribles, une menace que même les Dieux n'avaient pas prévus.

    Les Ioniens ont été asservis dans le sang par les barbares Perses, qui maintenant se dirigent droit sur nous. Chaque jour qui passe, ces forces tyranniques approchent de nos villes; et que pourront nous faire une fois qu'ils enfonceront nos portes ?

    Seul une alliance commune entre nous deux pourra y faire face. "

    Des rires emplirent la salle, où était rassemblé les haut dignitaires spartiates. La venue des barbares de l'Est ne les inquiété que très peu.

    " - Que ces enfants de ###### viennent, rétorqua Léonidas afin de raviver l'hilarité générale."

    smxc.jpg

    Le spartiate Pausanias intervint alors :

    " - Les athéniens n'ont pas tord ! Corinthe dans son désir d'expansion a délibérément rompu un traité.

    Cet acte est intolérable et ils devront en payer le prix fort !

    Vous êtes venu ici avec tout un attirail d'arguments, mais sachez qu'aucun hormis celui ci n'est recevable.

    Ne comptez pas non plus sur nous pour vous aider à raser Corinthe afin de récupérer le monopole commercial qu'ils ont obtenu après des années de dur labeur.

    Toute ce que nous vous offrirons sera une garantie certaine de refuser toute offre de Corinthe, mais nous n'interviendrons pas pour le moment dans ce conflit."

    Ainsi, Athènes et Sparte entraient dans une alliance sûrement très éphémère mais qui permettait aux Athéniens d'être sur de ne pas voir les lacédémoniens leur jouer un mauvais tour.

    ...

    Pour en revenir à la bataille, les athéniens étaient dans une position très délicate, leurs lignes tenaient bon mais était proche de la rupture.

    csd1.png

    Par chance, le flanc gauche de Xanthippe était parvenue à mettre deux phalanges ennemies en déroute, libérant ainsi un nombre important d'hoplites.

    " Le strategos a besoin d'aide, criait un athénien, épuisé après une longue course.

    Sur le flanc droit, vite, nous avons besoin d'aide. "

    San plus attendre, une grande partie des hoplites prit la direction du flanc opposé tandis qu'une autre entamait un mouvement de flanc afin de complètement encercler les dernières forces corinthienne présente ici.

    1qbk.png

    ...

    C'est alors qu'au loin, des cors rugissaient l'arrivée imminente d'Hippias. Cela redonna des forces aux athéniens qui redoublèrent de courage.

    Anaxilas de Corinthe tomba à peu près au même moment des coups des trois hoplites qui lui faisaient face. L’addition de ces deux évènements mit un coup sévère au moral des assaillants, qui ne renoncèrent pas pour autant.

    bes.png

    Hippias et la garnison d'Athènes : Au devant, ses gardes du corps ainsi que ceux d'Ephialtes et de Lysimachos, à l'arrière quelques hoplites et un nombre important de toxotais.

    ...

    Le général athéniens s'était sortit quelques instants de la mêlée après avoir était blessé, lui donnant un aperçu des combats.

    Au centre ne restait qu'une poignée d'hommes alors qu'à gauche, les adversaires semblaient encerclaient.

    Le principal danger était donc en face de lui, où les siens tenaient bon mais pour encore combien de temps ?

    oyo.png

    ...

    Ce que Xanthippe redoutait se produisit. Malgré les encouragements qu'il criait, les soldats commençaient à prendre la fuite, voyant qu'une mort certaine les attendaient...

    Xanthippe n'eut alors d'autres choix que de partir afin de rejoindre le flanc opposé, laissant les derniers survivants à leur propre sort.

    zuqd.png

    ...

    Cet acte n'était surement pas le plus valeureux qu'une général ai fait, mais la victoire importait avant tout dans l'esprit de Xanthippe, et il comptait bien écraser les derniers corinthiens sur le flanc gauche afin de réorganiser ses troupes restantes.

    L'armée d'Hippias avançait certes, mais elle n'était pas encore là, et les renforts corinthiens seraient eux aussi de la fête d'ici quelques instants.

    eyam.png

    ...

    Le champs de bataille était parsemé de soldats fuyant de part et d'autres.

    Les corinthiens avaient définitivement écrasés tous les athéniens restant du flanc gauche tandis que les athéniens avaient fait de même sur le flanc droit.

    Mais ces deux restant d'armée qui tentaient de se reformer étaient épuisées.

    La plupart des soldats, terriblement blessés, étaient bien en peine de pouvoir se battre, et l'arrivée d'Hippias n'arrangeait en rien les affaires des corinthiens.

    Le tyran, peu décidé à prendre part aux combats, ordonna aux toxotais de lancer des volées de flèches enflammées sur les survivants.

    Ceci eu un effet dévastateur tant en pertes humaines qu'au moral des ennemies qui malgré leur grand nombre ( presque un millier ) virent les enfers d'Hadès s’abattre sur eux.

    Il n'en fallu pas plus pour qu'une déroute totale s'initia dans leurs rangs.

    2f2.pngLes forces d'Hippias face à face avec les survivants Corinthiens. En blanc, les troupes fuyant le combat, et sur la droite, Xanthippe et les derniers des siens.

    ...

    Quand Straton de Corinthe arriva sur les lieux, il comprit très rapidement la situation.

    Il aurait put charger Hippias, et peut être même remporter la victoire sur lui, mais il décida de faire marche arrière afin de rejoindre Mégare sans plus attendre ...

    sspy.png

    La victoire athénienne fut totale, lavant l'affront de la défaite de Miltiade quelques semaines plus tôt.

    Athènes était hors de danger, mais les pertes immenses...

    yrw.png

    Source : L'AVENEMENT D'ATHENES ( RTW )

  7. Lloub
    Dernier billet

    Par Lloub,

    Moi, Comte Folques de Tourraine, en Homme pieux, je vais prier comme chaque matin, mais cette fois-ci je remarque une peinture .. Celle du Franc le plus connu de notre époque : Le Grand Charlemagne ! Voila un homme qui savait vivre ! Régnant sur un Empire énorme et ,surtout, protégeant Sa Sainteté Le Pape !

    Tandis que mon nom est sans cesse dénigrer par la faute de cet Homme qui me sert de frère et de suzerain !

    ScreenshotCK21_zpsfa3ccfb6.jpgScreenshotCK22_zpsad7f59f2.jpg

    Depuis quelque jour je contemple cette peinture ... Quand je fus frappé par une idée ! Et si je remettais ma famille à sa juste valeur ! Et si La dynastie D'Anjou s’asseyait sur le trône D'Aix-La-Chappelle , sur Le Trône du Monde entier , sur Le Trône du Grand Charles !!

    Tout d'abord commençons par assurer une descendance .. Il nous faut trouver une bonne femme !

    Ha ! Une princesse du Danemark ! On ne pouvais pas rêver mieux !

    ScreenshotCK23_zps1e28f615.jpg

    Ensuite, il nous faut accroître notre pouvoir ... le comte de Vendome au nord ne m'a pas l'air bien puissant, c'est décidé ! J'envoie mon chancelier créer une revendication et je construis un camp de miliciens !

    Il ne pourra pas résister !

    Le Vendome annexé (désolé pas de screenshot j'ai oublié), je me lance dans la conquête du Berry, même manipulation : J'envoie mon chancelier !

    Il ne résista pas bien longtemps lui non plus !

    ScreenshotCK24_zps5b9cc6fc.jpg

    La vie continue .. J'attend la fin de la rébellion de mon suzerain pour le renverser ..

    La rébellion finie, je n'ai pas de revendication sur MON Duché !

    Tant pis, je créer une faction pour me mettre sur le Trône D'Anjou, étant triple comte unique vassal de mon simple Duc unicomte, Je me révolte !

    ScreenshotCK25_zps34b3c9a1.jpg

    Même avec ses alliés .. la guerre ne durant que peu de temps !

    ScreenshotCK26_zps1897e664.jpg

    Pour faire reluire le nom de "D'Anjou", je décide de créer le Duché de Berry :

    ScreenshotCK27_zps7d874d6b.jpg

    Aujourd'hui, 30 Mai de l'An de Grâce 1104, me voila Duc d'Anjou et du Berry

    Voici les frontières de mon territoire

    ScreenshotCK28_zps196346b7.jpg

  8. Arko van Qlimax
    Dernier billet

    comme vous avez pu le remarquez le blog mets toujours le billet le plus récent en haut, pas toujours idéal pour un récit de partie me direz vous.

    pour pallier j'ai ajouté sur la partie droite un bloc personnalisé, sous forme d'index, ou je reprends les liens vers le sujet d'origine de l' l'AAR, où les chapitres sont publiés dans l'ordre chronologique.

    vous remarquerez aussi que le format blog est intéressant car il permet "d'isoler" en partie les commentaires qui viendraient entrecouper le récit.

    voilà n'hésitez à poser vos questions.